Tombe de Nofretari
galerie photos 1

 

Antichambre C

La première pièce (C) de la partie supérieure est l'antichambre, de plan carré qui communique par une large ouverture (D) avec le vestibule (E), avec, à gauche (mur nord), l'entrée (G) de la descenderie intérieure.

Nofretari est figurée avec les chairs rosées (contrairement à l'habitude de figurer les femmes avec les chairs jaunes). Elle est figurée soit debout, soit à genoux, soit assise sur un siège à dosseret. Elle est vêtue d'une ample robe de lin plissée, serrée sous sa poitrine et maintenue à la taille par une ceinture. Dur la tête, elle porte la perruque tripartite et le vautour surmonté d'un mortier.

A gauche de l'entrée B

1. La reine joue, devant un partenaire invisible, son passage parmi les épreuves vers l'éternité au senet (sorte de jeu de l'oie ou d'échecs dont on n'a pas retrouvé les règles).
2. Plus loin, la reine apparaît (i) sous l'aspect de l'oiseau , "âme" qui continue à vivre sur terre, in dissociable de l'être - à ne pas confondre avec le Ka, symbole de la force vitale (voir glossaire),
(ii) puis à genoux.

A droite de la porte d'entrée

Dans le coin sud-est, la reine pénètre dans le royaume des dieux. Elle adore Osiris assis sous un dais, ayant derrière lui Anubis, le dieu embaumeur à tête de chacal, qui conduit les morts dans l'autre monde et veille sur la tombe. Anubis porte le long sceptre Ouas et le signe de vie Ankh, emblèmes divins.

Vue sur le mur ouest.

Le contenu des textes qui ornent la moitié inférieure de cette paroi (se lisant de haut en bas et de gauche à droite) sont relatifs à la "sortie au jour", provenant du chapitre 17 du Livre des Morts.

- A gauche, scène de la résurrection : le sol représenterait le Nil au jour présent. Le lion de droite figurerait l'avenir, celui de gauche (peu visible) le passé.
- Au milieu, momie de la reine pendant les épreuves de passage, protégée par deux faucons figurant la déesse Isis à ses pieds et la déesse Nephtys à sa tête. Derrière Nephtys, le phénix de l'éternité, oiseau solaire renaissant de ses cendres et réapparaissant régulièrement sur l'arbre sacré d'Héliopolis.
- Derrière Isis, le "génie aux millions d'années" (personnification du dieu Houh, qu'on représente tenant dans sa main une ou deux palmes des "millions d’années", signe de longue vie. Il semble que "million" ’était un nombre pour désigner l’éternité, la postérité). Par ailleurs, la couleur noire était assimilée à la richesse.
Mur nord (face à l'entrée)
 
 
 
Au-dessus de l'entrée de la descenderie, le linteau est orné des 4 fils d'Horus, sous forme momifiée : Imset à tête humaine, Hâpi (babouin), Douamoutef (chacal) et Qebehsenouf (faucon).. Ils figurent au sommet des vases canopes contenant les viscères: poumons (Hâpi), foie (Imset), estomac (Douamoutef) et intestins (Qebehsenouf).   A gauche des fils d'Horus, quatre personnages sous forme de momies. Face à l'entrée, à gauche, Osiris à chairs vertes, mort en devenir, devant la reine qui l'adore en lui faisant la grande offrande alimentaire.  

Voûte étoilée

 

précèdent
suivant